SI C'EST GRATUIT, C'EST NOUS LE PRODUIT

JEAN-LUC PONCIN

Vendredi 24 Février 2017 | 20h30
Conférence gesticulée

Aujourd’hui nous produisons en deux jours autant d’informations que l’humanité n’en a produites en deux millions d’années. Dans huit ans ce sera cinquante fois plus important Dans le monde chaque minute : 200 millions de mails, 15 millions de SMS, 350.000 tweets, 2 millions de recherches sur Google Il y a toutes les données que nous produisons nous… et toutes les autres (caméras de télésurveillance, cartes bancaires, sondés météo, objets connectés, puces). Les données sont stockées cumulées puis on les croise, les recroise pour les mettre en relations, en faire un tout exploitable et commercialisable. Le « on » c’est qui ? Les GAFA et consorts (Google, Apple, Facebook, Amazon).
C’est l’ère de la Big Data et de la monétisation de nos informations. Nombreux sont les services gratuits que nous utilisons qui reposent sur cette mercantilisation de notre vie. Grâce à nos contributions généreuses, Google encaisse près de 55,5 milliards de $ et Facebook engrange 7,87 milliards de $.
Allons-nous continuer à nous laisser abuser ? A travers son expérience personnelle, un usager révèle les ficelles de ces géants du web et propose des clés pour lutter contre cette volonté de nous transformer en produits.

+ Atelier le samedi 25 février 2017 de 10h à 12h

Organisé en partenariat avec l’Université Populaire Gesticulante

Une conférence gesticulée, c'est quoi ?
Une conférence gesticulée c'est une histoire populaire, c'est un conte politique, c'est une réflexion offerte au collectif pour qu'il se l'approprie. On y gesticule plutôt que d'expliquer, on y raconte sa vie plutôt que d'argumenter..
Durée : 1h40

TARIFS :Prix libre

Tout public