POUR DES RAISONS INDÉPENDANTES DE NOTRE VOLONTÉ, LA RÉVOLUTION EST REPORTÉE À UNE DATE ULTÉRIEURE

LES COMMUNARDS

Vendredi 16 Novembre 2018 | 20h30
Théâtre

Devant une « certaine impuissance » de la gauche syndicale et politique, embrumée suite aux échecs des mobilisations de 2003, 2010, 2013 et 2014 et les dernières lois Macron… QUE FAIRE ?

Un spectacle où l’espoir, l’humour et la réflexion font bon ménage. Après la destruction rampante du Code du Travail, l’état d’urgence et la chasse aux chômeurs place à la construction collective.

Étonnons-nous, nous-mêmes, avec des curiosités qui sont pourtant devant nos yeux incrédules depuis 70 ans : salaire à vie / qualification à la personne / copropriété des moyens de production... C’est une transition énergique, et pas seulement énergétique, qu’il nous faut établir ! Arrêtons de nous plaindre et de nous faire du mal. Halte au masochisme !

Nous savons que les sirènes de l’argent, du profit et du repli attaquent quelques cerveaux que l’on croyait plus démocrates, plus à gauche… Nous savons tout cela. Ce que nous savons moins, c’est comment se sortir de ce bourbier idéologique transbahuté par un langage proche de l’absurde ! C’est ce que nous approcherons avec humour et conviction, durant cette « causerie désarticulée ».

Adaptation libre et non faussée, du moins nous l’espérons, d’une (petite) partie de l’oeuvre de Karl Marx et des textes de l‘économiste Bernard Friot, portant sur ses livres publiés à La Dispute, et ses thèses développées dans l’association d’éducation populaire « Réseau Salariat »
Durée : 50 min

TARIF :
Prix libre

A partir de 10 ans


Interprétation et Conception : Alice Dumoulin, Monique Geoffrion, Brigitte Gilet,Yves Bouchet, Bernard Frouin, Mathieu Le Rouzic et Henri Uzureau.